Société

Les Tibétains terminent les célébrations de leur Nouvel An avec une bataille de farine d'orge

2017-03-20 07:53:27

le Quotidien du Peuple en ligne | 17.03.2017 14h24

Pour chaque année, le 15e jour du premier mois du calendrier tibétain, les Tibétains marquent la fin du festival du Nouvel An avec un « combat » de tsampa. La tsampa est l'aliment de base au Tibet. Il s'agit de farine d'orge grillée, mélangée avec du beurre de yak et généralement compressée en une pâte avant d'être mangée. Le meilleur endroit pour assister à cette cérémonie est le monastère de Baiju, perché sur une montagne à 3 900 mètres d'altitude, à environ 230 kilomètres au Sud de Lhassa. Lors de cette journée spéciale, les gens se réveillent tôt et arrivent au monastère avant le lever du soleil, transportant de la farine de tsampa et sacs au dos. Mais leur premier travail consiste à changer les drapeaux de prière sur les quatre piliers du temple pour en mettre de nouveaux. Les piliers, de plus de 30 mètres de haut, sont totalement recouverts de nouveaux drapeaux lorsque la plupart des gens arrivent. Le carnaval commence lorsque le premier pilier est érigé. La farine de tsampa est alors jetée partout et sur tout le monde. Cette bénédiction du blanc pur est ainsi répandue sur les familles, les amis et même les étrangers.

 

Editor:Yang Fan

Les articles concernés   >>